AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

luke le swag

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Jeu 14 Déc - 10:16

profil brandi
b. palvin, ©️CIGARETTE DAYDREAM.
https://i.imgbox.com/DO6reBlP.png

https://i.imgur.com/kYOJhFr.gif
twenty-four
literature student
wakefield st. with the two idiots
madly in love
☆ ☆ ☆

ross ; cash ; ana ; bae.


hand over heart, I'm praying that I'm gonna make it out alive.



does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Jeu 14 Déc - 10:17

http://www.thegreatperhaps.org/t4747-cause-in-the-future-these-will-be-the-good-old-days-ana
http://www.thegreatperhaps.org/t4357-these-growing-pains-have-made-us-far-too-strong-cash

m/ but if i kissed you, would your mouth read this truth


asher
feat. diego barrueco

Nom au choix. Prénom(s) asher (pour le scénario). Âge vingt-quatre à vingt-six ans. Naissance au choix, il est à wellington depuis l'adolescence (15-16 ans). Nationalité au choix. Origines au choix. Statut civil célibataire, amoureux en silence. Orientation sexuelle hétérosexuel. Occupation étudiant, filière scientifique pour contraster avec Brandi, il a aussi un petit boulot à côté. Argent juste milieu. Groupe positive minds, ou carpe diem. Caractère bienveillant - à l'écoute - enthousiaste - souriant - ambitieux - poli - sincère - un peu rêveur - jaloux - discret .

✻ ✻ ✻

- asher vient d'un milieu correct, ni pauvre ni riche, une famille banale.
- il est fils unique, de là est née son ambition, il veut toujours faire les choses bien, il en devient parfois très exigeant avec lui-même.
- il a rencontré Cash au lycée, ils sont très vite devenus inséparables, leur équilibre est étonnant mais véritable.
- ses parents sont entrain de divorcer, ça le rend malade, il a l'habitude de prendre sur lui pour tout, mais cette fois, il a besoin des autres.
- le reste de l'histoire est relativement libre I love you

and tell me, if I lie down,
would you stay now and let me hold you?

cash gallagher
feat. benjamin eidem

sutures and wounds (bff) ✻ Leur amitié s'est forgée dans le chaos de l'adolescence, depuis leur rencontre dans un cour de mathématiques, Asher a laissé Cash copier sur lui et leur amitié est née. Leur relation est explosive, leurs caractères opposés, mais jamais leur route ne s'est séparée. Cash attire la lumière à lui, sans le vouloir, Asher évolue dans son ombre. Quand Cash a le diable au corps, son meilleur pote est la voix de la sagesse qui lui susurre à l'oreille de se calmer. Il le considère comme son frère et serait capable de n'importe quoi pour lui. Ils sont toujours fourrés chez l'un ou chez l'autre, véritablement indissociables, Cash organise son temps autour de l'emploi du temps de son pote, avant même de penser à sa copine. Ils forment une équipe redoutable, Asher a toujours des bonnes idées, tandis que Cash a la folie de les réaliser. Leur amitié est parfois déséquilibrée, Cash demandant beaucoup plus d'attention que ce qu'il peut donner à son meilleur pote. Pourtant, Asher se sent spécial, car il est le seul à connaître certains secrets de Cash, à comprendre véritablement son fonctionnement. Malgré leur lien indéfectible, des tensions surgissent quand Asher critique son comportement envers Brandi, Cash ne comprend pas, lui qui a l'habitude qu'il soit toujours de son côté. Cash n'a aucune idée de ce que son meilleur ami peut ressentir pour Brandi, et son sens du partage a des limites.

brandi janssen
feat. barbara palvin

my little bird ✻ Leurs liens sont d'une simplicité rassurante. Ils parlent et plaisantent, entament des débats sans fin sur le chemin de l'université. Pas de colère, pas de bataille qui fait mal. Il la connaissait un peu, Brandi, avant Cash. Mais elle n'était qu'une silhouette agitée au milieu des foules, qui donne envie de sourire lorsqu'elle joue les reines de la soirée. Puis elle a rencontré Cash. Et depuis, Brandi n'est plus un simple visage parmi d'autres – elle s'est dévoilée au fil des rencontres, délicate et enjouée. Son coeur faiblit lorsqu'il la voit. Baby, il souffle à son oreille dans des murmures audacieux. Il l'aime, Brandi. Depuis le début. Mais elle a choisit l'autre, elle s'est offerte à son meilleur ami. C'est douloureux, de les regarder s'aimer sans pouvoir s'imposer. Il n'a jamais eu son mot à dire. Il est juste là, témoin lointain et silencieux, il attend. Et lorsqu'elle souffre des impulsivités de Cash, il est toujours là. Elle pleure sur le perron, et il serre les poings dans l'espoir naïf que la colère disparaîtra. Mais elle ne s'en va jamais, et il laisse son coeur à l'agonie sur le trottoir, lorsqu'il l'enlace pour la réconforter. Il n'y peut rien. Elle a fait son choix. Puis les agitations de Cash deviennent plus fortes, plus violentes. Plus insupportables. Il est au bord de l'asphyxie, Asher. Il étouffe en silence.



le pseudo est libre, j'ai mis Asher parce que c'est joli, qu'en nom de ship ça fait Brasher et Casher et c'est rigolo, mais en vrai, c'est libre (les disponibilités sont à vérifier dans le bottin!)

l'avatar est négociable, on aime beaucoup Diego, il a une tête qui va bien, mais on est pas fixées, on a pas eu d'autres visages en tête, mis à part Francisco Lachowski, qui conviendrait tout aussi bien :huhu: on reste ouverte aux propositions :yeah:

l'histoire est libre, mis à part les points cités, please pas de passé chaotique et de situation familiale compliquée, Cash se réfugiait chez lui, parce qu'il s'agissait d'un foyer calme et stable, c'est important :sisi: le reste, honnêtement, c'est très libre, on veut surtout que tu t'appropries le personnage :wiwi:.

la présence et le rp, on est pas tellement exigeantes, du moment que tu t'impliques dans le personnage et sur le forum, trouve d'autres liens et sujets, ça nous convient; pour le rp en lui-même, j'écris plutôt entre 350 et 500 mots, la joueuse de Cash tire plus vers les 450/600, mais en vrai, on s'adapte :sisi: on peut répondre très très vite, comme attendre quelques jours (ça dépend le temps qu'on a devant nous), mais on est toujours assez régulières dans nos réponses, et on en attend de même de ta part :wiwi: (même si c'est une réponse par semaine voire toutes les deux semaines comme l'exige le règlement du forum :ayaa:)


et puis euh, j'crois que c'est bon, tu vas voir, ça va être plein de feels et tout, ça va être BEAU, et pour l'évolution, on sait pas, on y va en free-style, faut pas avoir peur, on est gentilles (surtout moi :sisi:), on mord pas, nos boîtes mp te sont grandes ouvertes, et tout et tout rejoins-nous :gasp:



does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Jeu 14 Déc - 10:21

freya
http://www.thegreatperhaps.org/t353-good-old-days-aidan
http://www.thegreatperhaps.org/t715-need-the-sun-to-break-aiden
http://www.thegreatperhaps.org/t1160-don-t-let-me-go-aiden

Spoiler:
 

( wave after wave )


Meara O'Neill
feat. suki waterhouse

Nom o'neill, avec deux l, nom qu'elle partage fièrement avec ses deux parents et sa grande sœur. Prénom(s) meara, prononcé meera, la mer; suivi de saoirse, la liberté. Âge vingt-six ans, la jeunesse au bout des doigts. Naissance un vingt-deux août à dublin, irlande. Nationalité irlandaise, bien qu'elle ait au final passé plus de temps en californie qu'en irlande.Origines irlandaise, de coeur et de sang, on l'entend à son léger accent et elle le revendique haut et fort. Statut civil son coeur appartient à la mer, elle est frivole, elle virevolte, ne se pose jamais, ça fait parfois mal aux autres, mais elle, ça lui convient. Orientation sexuelle bisexuelle. Occupation surfeuse professionnelle, elle a fait une pause dans sa carrière pour quelques temps; aujourd'hui elle est employée dans un magasin de surf sur la promenade. Argent elle est assise sur une petite fortune à laquelle elle ne touche jamais, l'argent ne l'a jamais intéressée, elle vit de ce qu'elle gagne avec son emploi actuel, le reste va à des actions caritatives. Groupe carpe diem. The Fortune Teller #yolo.

❇️ ❇️ ❇️

indépendante, aventureuse, spontanée, frivole, drôle, casse-cou, sportive, insaisissable, souriante, enjouée, enthousiaste, énergique, compétitrice, joueuse, authentique, détachée, sarcastique, entière, rêveuse, engagée, généreuse, honnête.

and when you're gone, I feel incomplete

(BORN THIS WAY) Elle est née trois ans à peine après sa sœur aînée, dans la capitale Irlandaise, dans un foyer chaleureux et aimant. Elle est la petite dernière, l'enfant qu'on a choyé à outrance, les joues rebondies et les yeux brillants qu'on protégeait de tout. Les parents ont toujours encouragé les deux enfants à poursuivre leurs rêves. (SHE WAS A MAGICAL WILD THING) Meara, c'était l'enfant un peu casse-cou, celle qui grimpe aux arbres et rit trop fort. Mais elle était une élève modèle, seulement un peu trop sauvage. Au lycée, elle était tout. Déléguée de classe, capitaine de l'équipe de football féminine, engagée dans toutes les associations possibles, bénévole pour le nettoyage des plages, la distribution de repas aux sans-abri. (WAVE AFTER WAVE) Elle a découvert le surf à ses huit ans, juste après le déménagement de la famille en Californie. Il a suffit d'une seule vague, et elle savait qu'elle était faite pour ça. Elle ne faisait qu'un avec sa planche, elle n'a pas cherché plus loin. C'était elle et la mer. (THE GREAT PERHAPS) Elle a commencé les compétitions quelque temps après, en junior d'abord. Elle était la petite star des planches. Plus le temps filait, plus elle prenait conscience que les universités qui lui tendaient pourtant les bras ne lui suffiraient jamais. Elle avait tout, le dossier parfait, dont tout le monde rêve, des facilités qu'on envie, elle aurait pu aller n'importe où, mais c'est l'océan qu'elle a choisit. Elle se jetait dans l'inconnu, personne ne savait où ça allait la conduire. Mais ça a fonctionné. Elle a enchaîné les contrats, les victoires, elle est devenue la fétiche, la petite prodige, celle dont on scande le nom dans les magasines spécialisés. (AWAY WE GO) Et puis, un jour, elle n'a plus eu envie. Son agent a piqué une crise, son entourage professionnel l'a très mal pris. Mais Meara, elle se sentait dériver de son rêve originel. Elle surfait de moins en moins, trop occupée par les séances photos et apparitions rémunérées. Elle a arrêté, simplement, parce qu'elle est comme ça. Elle a prit un avion pour Wellington, retrouver sa sœur, poser ses valises, pour un certain temps.

en vrac elle peut dormir quatre heures comme elle peut en dormir douze, elle aime autant traîner au lit que se lever tôt. - elle est nulle en cuisine, pourtant elle adore ça. - elle ne boit pas d'alcool et n'a jamais touché à une cigarette. - elle a déménagé en californie lorsqu'elle avait huit ans, c'est là-bas qu'elle a appris à surfer. - en plus du surf, elle court, elle boxe, elle a aussi de longues années de pratique du hurling derrière elle. - si elle assume pleinement sa bisexualité, elle a toujours eu une légère préférence pour les hommes. -

Pseudo/Prénom mais c moi :gasp: Âge j'ai vingt ans (je jure). Pays IRLANDE MY LOVE :bril: :iloveu: Connexion pardonnez-moi, mais jusqu'en ùai ça sera par-ci par-là. Où as-tu connu le forum? je l'ai couvé moi-même :héhé:. Personnage inventé, on fait dans le renouveau :wiwi:. Dernière bafouille JVOUS AIME TOUS TROP.


m/ before I dive right into you

Scott Baker
feat. liam hemsworth

Nom baker (pour le scénario). Prénom(s) scott (négociable). Âge vingt-six ans. Naissance à wellington. Nationalité néo-zélandais. Origines au choix. Statut civil bientôt fiancé, à une jeune femme brillante et remarquable, qu'il a rencontré à un dîner familial il y a de ça quelques années, la prochaine étape logique de leur relation est le mariage. Orientation sexuelle hétérosexuel. Occupation il est un de ces employés de bureau, coincé derrière une vitre, chemise bien repassée et réunions trop sérieuses, ça l'ennui, mais il ne l'avouera pas; cependant dans son temps libre il donne des cours de surf, la plupart du temps à des enfants, mais il arrive que des adultes participent, c'est un peu son échappatoire, son unique lien encore présent avec l'océan. Argent il s'en sort pas mal, c'est parfois difficile, mais il s'en sort. Groupe positive minds. Caractère Scott c'est un bon gars, tout le monde le dit. Il est serviable, à l'écoute, on l'entend jamais se plaindre, il fait toujours passer les autres avant lui-même. C'est le gendre idéal, dit-on, parce qu'il a un emploi stable, une petite vie rangée, il est poli et courtois, il sourit et rassure, il aide la voisine avec sa voiture, apport le vin aux dîners entre amis. Mais Scott, avant, il rêvait d'une vie d'aventure, de surf, de voyages, pouvoir marcher pieds nus sur les trottoirs, dormir à la belle étoile. Il a le coeur d'un aventurier, grand et rempli de curiosité, qu'il a appris à faire taire au fil du temps, pour au final l'oublier.

❇️ ❇️ ❇️

l'histoire du personnage est entièrement négociable, les ponts suivants sont seulement des idées/pistes I love you
- il vient d'une famille tout à fait banale, aîné d'une fratrie de trois, je voyais bien les parents enseignants, quelque chose comme ça.
- à l'école, il était plus sportif qu'intellectuel, pas cancre du tout, mais il pensait plus à courir partout qu'à se concentrer sur ses devoirs.
- il a apprit à surfer quand il était très jeune, avec son grand-père.
- il a rencontré sa future fiancée lors d'un dîner en famille, il y a quelques années, l'histoire entre les deux est libre.
- ses parents ont toujours été sceptiques quant à son rêve de devenir surfeur professionnel, ils ne l'ont jamais réellement encouragé, et ont été bien rassurés lorsqu'il a décidé d'abandonner et a trouvé un emploi "stable".

blinding light right where your heart is

Meara O'Neill
feat. suki waterhouse

wave after wave ❇️ La première fois qu'il l'a vue, Meara, elle n'était qu'une silhouette qui glissait sur les vagues, découpée sur le ciel matinal, un dimanche matin. Il ne l'avait jamais vue avant, il en était certain. Il l'a regardée un moment, puis il est passé à autre chose. Mais le dimanche suivant, elle était encore là. Et toutes les semaines ensuite. Et à chaque fois, il n'a pas pu s'empêcher de l'observer un peu, de loin. Elle lui arrachait des sourires lorsqu'elle affrontait de sa carrure frêle les grands gaillards qui lui volaient ses vagues, alors que Scott lui, restait en retrait à préparer son cours de la journée, impatient de pouvoir renouer quelques heures avec l'océan. Ça a duré un sacré bout de temps, tout ça. Et puis, une fois, il a relevé la tête sur sa silhouette, penchée au-dessus de la sienne, appuyée sur sa planche de surf. C'est drôle, t'es là tous les dimanches, avec tes planches, mais je t'ai jamais vu dans l'eau. Il a échappé un rire, et expliqué qu'il donnait seulement des cours. Il n'a pas tout de suite reconnu son visage, c'est lorsqu'elle a tendu sa main pour se présenter qu'il a fait le rapprochement. Mais il n'a rien dis, parce que ça n'avait rien d'important. Ils ont un peu discuté, puis elle est partie. Et c'est comme ça toutes les semaines depuis. Meara, elle est tout ce qu'il a toujours voulu être. Insouciante, passionnée, elle vit de sa passion comme il aurait tant voulu le faire. Et sans même qu'elle ne s'en rende compte, elle fait remonter tout ce qu'il avait enfoui depuis longtemps, petit à petit, juste en s'asseyant à côté de lui quelques minutes chaque dimanche. Elle est l'imprévisible, l'insaisissable, l'aventure, dans son quotidien monotone et trop simple et il en devient un peu trop accro. Pourtant, il est à deux doigts de demander sa main à une autre. Parce que c'est la bonne chose à faire. Parce qu'il a choisit une vie de stabilité.



Spoiler:
 

http://www.thegreatperhaps.org/t2926-someone-s-little-sister-ashley
http://www.thegreatperhaps.org/t4273-my-life-would-suck-without-you-alice
http://www.thegreatperhaps.org/t4261-this-can-t-be-all-we-are-ross
http://www.thegreatperhaps.org/t3182-lightning-and-the-thunder-raven
http://www.thegreatperhaps.org/t3876-fate-don-t-know-you-meara



does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Jeu 14 Déc - 10:23

s. waterhouse, ©️perséphone
http://image.ibb.co/n9bHBG/suki1.gif
vingt-six ans
surfeuse pro, elle travaille depuis quelques mois dans une boutique de surf sur la promenade
le canapé d'abby, 10 wakefield st.
son coeur appartient au dieu janssen / aux yeux de tous en couple avec zach



ROSCOE (IV) ♡ RAVENZACH


♡ ♡ I only want sympathy in the form of you crawling into bed with me.


https://i.imgbox.com/bXbsTWU6.png



does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Jeu 14 Déc - 10:26

( the juniper tree )
june


Juniper Byers
feat. felicity jones

Nom Byers, le nom qu'elle arbore fièrement, celui qu'elle partage avec sa tribu, sa famille, depuis toujours et pour toujours. Prénom(s) Juniper Grace, première fille Byers, prénom tout droit sorti d'un conte des frères Grimm; elle se présente toujours sous son surnom, June. Âge trente ans, elle a l'impression d'en avoir vécu cent, June, les années s'accumulent et elle ne les regarde plus passer. Naissance elle est née un huit janvier à Nelson, en Nouvelle-Zélande, ville qu'elle a quitté lorsqu'elle avait six ans et dont elle ne garde que des souvenirs vagues. Nationalité néo-zélandaise par droit de naissance, elle n'a jamais imaginé quitter le pays, ou même la ville. Origines un melting pot de diverses origines, américaines et néo-zélandaises de part son père, anglaises et belges de part sa mère; ça commence à faire beaucoup, ses yeux bleus trahissant des origines nordiques. Statut civil célibataire, mariée symboliquement à ses neuf frères et sœurs, elle n'a le temps pour rien d'autre qu'eux. Orientation sexuelle elle aime les hommes, les bras musclés, les barbes mal rasées et les voix rauques. Occupation elle a suivi des études d'histoire, sa passion, pour devenir guide touristique, elle explique l'histoire de sa terre natale aux touristes du musée Te Papa. Argent il y a son salaire, les aides sociales, les dépenses personnelles et celle de la tribu, elle s'en sort difficilement parfois, mais elle s'en sort; ils s'en sortent. Groupe control freaks, elle ne peut laisser de place au hasard. Sa vie est millimétrée comme du papier à musique, elle n'a pas le choix, c'en est presque devenu une obsession depuis la mort de ses parents. Elle court, partout, tout le temps, elle en oublie parfois de respirer, mais c'est ça, sa vie. Des journées sans pause, une organisation parfaite, le temps de rien faire, le temps de tout faire.. The Fortune Teller have fun.

❇️ ❇️ ❇️

June elle est douce, tendre, patiente, réservée, souriante, observatrice, maternelle, protectrice, discrète, modeste, maladroite, sensible, émotive en secret, organisée, compréhensive, tolérante, authentique, déterminée, loyale, fidèle, généreuse, à cheval sur les règles, écolo, passionnée, ponctuelle, forte...

junebug, I remember everything.

June elle aime le thé, la danse, sa famille, les fleurs, l'histoire, la nature, l'eau, la pâtisserie, les listes, les lits bien faits, faire le ménage, les maths, l'organisation, écrire à l'encre, dormir avec des chaussettes, les fêtes de fin d'années, faire des cadeaux, les sourires, la pluie, le cinéma, les parapluies de couleur, les noix de cajou, le vert, le jardinage, les mariages, les dessins animés, les pancakes, les enfants, les accents, les vieux livres, les pique-niques. Elle n'aime pas les films d'horreur, attendre, le bazar, faire les courses, se lever tard, les hôpitaux, les voitures, les punaises, la nourriture épicée, l'alcool, les nouvelles technologies, qu'on la prenne en photo, le repassage, l'odeur du désinfectant, faire les magasins, être en retard, les mathématiques, les boîtes de nuit, la télé-réalité, la glace à la menthe, les gens impatients, les disputes.

01. elle a perdu ses deux parents en quelques mois à peine. 02. elle loue un petit appartement en centre-ville qui sent le renfermé depuis des années, parce qu'elle préfère vivre dans la maison familiale, le deux-pièces étant surtout un moyen de s'échapper lorsque ça devient trop. 03. elle est l'une des aînées d'une fratrie de dix, le plus jeune a cinq ans, le plus vieux trente. 04. elle a une vie sociale très limitée, compte ses amis sur les doigts d'une main, car il est rare que les gens comprennent sa situation familiale. 05. elle s'inquiète très vite, lorsqu'il s'agit de ses frères et sœurs. 06. elle ne veut pas d'enfants, pas dans cette vie-là en tout cas, car ici, elle en a déjà sept à charge, ça a été la cause de sa dernière rupture, quelques semaines après la mort de sa mère; depuis, elle n'a fréquenté personne. 07. il lui arrive d'être au bord de la crise de nerfs, plus souvent qu'il n'y paraît, mais elle garde son sang froid en toutes circonstance lorsqu'elle n'est pas seule; elle ne s'autorise pas à craquer.

Pseudo/Prénom captain cépoil. :nyah: Âge vingt ans. Pays Irlande/France Connexion twenty-four seven Où as-tu connu le forum? hahaha, joker :creepy:. Personnage inventé. Dernière bafouille kaboum, oui.


big girls cry when their heart is breaking.

Elle avait ses doigts dans les siens, froids, immobiles. Elle ne le savait pas encore, mais elle n'ouvrirait jamais les yeux, sa mère. Elle fixait son visage, si calme, si paisible, malgré toute la souffrance qu'on avait effacé à coup de morphine. Elle allait mourir. Elle serra les mâchoires, et se pencha lentement vers le corps bientôt sans vie de sa mère. Sa maman. - Tu peux t'en aller, maman, murmura-t-elle, la voix faible et brisée. Le cœur qui s'affaisse, les frissons qui arrachent la peau, la gorge qui se serre, elle serra les paupières dans une tentative vaine de retenir ses larmes. Elle prit une inspiration bancale, tremblante des sanglots qui menaçaient, et esquissa un demi-sourire rassurant. - On est là. On s'occupera de tout le monde. Tu peux partir. C'est promis. Affaiblie par la peine qui l'avalait toute entière, elle appuya son front sur la main de sa mère, le visage déformé par les pleurs qu'elle ne contrôlait plus. Mais elle avait promis, ce soir-là, entre quatre murs d'une chambre d'hôpital qu'elle détestait. Elle avait promis, un pacte silencieux entre elle et sa mère, une parole, qu'elle ne décevrait jamais. Elle avait promis, June.

Elle ouvrit difficilement les yeux, aveuglée par l'unique rayon de soleil qui avait réussi à traverser le store électrique pour s'écraser sur son visage endormi. Elle s'étira sans se lever, parce qu'elle était coincée entre des corps frêles qui avaient élu domicile dans son lit pour la nuit. Elle sourit en déplaçant le bras du petit dernier, étalé de tout son long en travers du matelas. - Debout les petits monstres, grogna-t-elle en tentant de se dégager des couvertures. C'était peine perdue, et elle le savait. Elle entendit les gémissements râleurs de la petite tête blonde, de l'autre côté du matelas, et ça la fit doucement rire. - Il va falloir acheter un lit plus grand. Elle caressa du bout des doigts les cheveux bruns de son petit frère, encore installé entre les bras de Morphée. Il y avait eu cette tempête la veille. Le vent qui claque, l'orage violent, et un à un, June avait vu sa petite tribu grimper dans son lit double, trop petit pour sept. D'habitude, il y avait Ellison pour équilibrer. Mais il était parti. Et Nick n'avait pas dormi là. Mais c'était son bonheur à elle, June, de se réveiller avec tout ces petits visages autour d'elle. C'était ça, sa promesse.


http://www.thegreatperhaps.org/t886-can-i-have-this-dance-ashley
http://www.thegreatperhaps.org/t1029-behind-blue-eyes-nate
http://www.thegreatperhaps.org/t1040-santa-claus-is-coming-to-town-alia
http://www.thegreatperhaps.org/t1703-four-blue-eyes-jethro




does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Jeu 14 Déc - 10:30

( sunday with a flu )


Maisy Hopkins
feat. jenna-louise coleman

Nom Hopkins, elle le porte fièrement, sans raison particulière, seulement par amour pour sa famille. Prénom(s) Maisy, choisit par son père, il a bataillé pour que sa mère l'accepte. Suivi de Violet, droit de véto de la mère, prénom qu'elle s'était promis de donner à sa première fille lorsqu'elle était encore une enfant. Âge elle le niera toujours, mais le cap des trente ans, elle l'a passé en mangeant de la glace devant PS: I Love You, incapable d'accepter qu'elle n'avait plus vingt-cinq ans. Naissance elle est née un premier avril, pour la plaisanterie, à New-York, USA, lors d'un voyage en amoureux qui aura tourné court. Nationalité l'ironie, c'est qu'elle a obtenu la nationalité américaine par droit du sol, mais elle n'a jamais posé le pied aux Etats-Unis depuis sa naissance, alors c'est néo-zélandais qu'elle est officiellement, même si sa double-nationalité la fait sourire. Origines kiwi pur-sang. Statut civil célibataire, amoureuse des Prince Charmants, ceux en jolis costumes, ceux à la télé, elle tombe pour les gendres idéaux, un nouveau coup de coeur tous les jours. Orientation sexuelle hétérosexuelle confirmée depuis bien des années. Occupation institutrice, à défaut d'avoir des enfants à elle, elle éduque ceux des autres, et elle adore ça. Argent c'est correct, rien de florissant, mais c'est suffisant. Groupe positive minds. The Fortune Teller yolol, comme on dit par chez nous.

❇️ ❇️ ❇️

Maisy, elle est généreuse et désintéressée, elle fait toujours passer les autres avant elle-même. Elle est enthousiaste et enjouée, elle énerve parfois par son optimisme sans limites. Elle sourit, sans cesse, elle est drôle sans le vouloir. Elle est maladroite, elle tombe et fait tomber, parfois ça l'énerve, parfois ça la fait rire. Elle est superstitieuse, pas de pain à l'envers, pas de passage sous une échelle, elle n'ouvre pas les parapluies à l'intérieur et jette du sel par dessus son épaule gauche. Elle est spontanée; Maisy, elle oublie de réfléchir, trop souvent. Elle aime les gens, toujours la main pour aider, elle aime faire sourire les inconnus. Bornée, elle reste campée sur ses principes, elle admet difficilement avoir tord. Boudeuse, sensible, émotive elle se laisse guider par ses émotions bien trop souvent. Elle pleure devant les films, joyeux ou tristes. Elle aime gagner, mais n'est pas mauvaise perdante. Elle est d'une loyauté sans fin, peu rancunière, elle est sympathique et avenante, elle met à l'aise par son naturel. Elle est une piètre menteuse, elle rit lorsqu'elle est nerveuse, elle est toujours sincère.

someone in the crowd.

01. Maisy, elle est arrivée en deuxième dans une fratrie de quatre. Ses sœurs sont tout ce qu'il y a de plus cher à ses yeux. Elle donnerait tout pour sa famille, absolument tout. Trouver sa place parmi ces tempéraments de feu n'aura jamais été facile. Elles sont différentes, opposées, même, et pourtant elles ont trouvé une harmonie presque parfaite.

02. Elle déteste la violence, sous toutes ses formes. Pacifiste dans l'âme, diplomate, elle règle les conflits avec douceur et patience. Pourtant, lorsque l'on s'en prend à l'une de ses sœurs, elle arrive à serrer les poings. Elle ne ferait jamais réellement de mal, mais elle ne peut supporter l'idée de rester les bras croisés. Elle a aussi un spray au poivre dans son sac, qu'elle n'a encore jamais utilisé et lui refile des frissons rien qu'à l'idée d'un jour avoir à le brandir, mais il est là, et quelque part, ça la rassure. Elle n'est pas naïve, elle a beau voir le meilleur chez les autres, elle sait que certains sont parfois mauvais.

03. Elle n'a jamais connu l'amour véritable. Coincée dans les clichés et les attentes trop grandes, elle rêve du Prince Charmant le menton dans la main. Elle a le coup de coeur facile, elle tombe pour les costumes bien taillés et les gendres idéaux. Au fond, pourtant, elle a peur d'être blessée, comme l'a été sa grande sœur. Elle se contente de virevolter, se poser parfois, jamais trop longtemps. Elle n'ouvre pas son coeur. Elle n'est jamais tombée amoureuse.

04. Maisy a toujours su qu'elle serait institutrice. Enfant, elle voulait toujours accompagner sa mère pendant les cours qu'elle donnait à l'université. Quand son père imaginait déjà fièrement Olivia suivre ses traces dans la police, on s'attendait tous à ce que Maisy se tourne vers l'enseignement. On se rappelle d'elle brandissant fièrement son nouveau tableau, à Noël, et imposer à ses sœurs des cours improvisés devant la cheminée du salon.

05. Elle trie ses déchets, milite pour la planète et se déplace en vélo. Elle possède une bicyclette jaune un peu rétro qu'elle affectionne particulièrement et a nommé Jolly Jumper. Elle fait des économies, protège l'environnement, mais c'est aussi parce qu'elle n'a jamais trop aimé conduire en ville. Elle évite les longs trajets et les rues bondées, parce que ça l'inquiète toujours.

06. Contrairement à ses sœurs, elle ne possède aucun talent artistique. Elle n'a pas de jolie plume, ni de voix d'ange, et pas assez de coordination pour prétendre à la danse. Son truc à elle, ça a toujours été la lecture. Elle a appris à lire très jeune, avec sa mère, et s'est rapidement plongé dans tous les ouvrages qui lui tombaient sous la main. Elle a une excellent mémoire des chiffres, mais est incapable de se souvenirs la fin des films. Si elle n'a pas l'esprit d'une artiste, elle est cependant parfaitement capable d'apprécier l'art sous toutes ses formes.

elle aime le thé, les fleurs, la pluie, le soleil, la musique country, le vin bon marché, les parapluies de couleur, les enfants, les rires, les accents, faire du vélo, les promenades, bouder, les gâteaux, la glace au chocolat, les comédies romantiques, le pop-corn, son métier, sa famille, l'histoire, la nature, les musées,
l'eau, les robes, les lits bien faits, le jardinage, les mariages, les naissances, la lecture, les pique-niques, écrire à l'encre, dormir avec des chaussettes, les pancakes, le violet, les repas en famille.

elle n'aime pas la violence, les films d'horreur (qu'elle regarde quand même), faire les courses, se lever tôt, les gens pressés, les hôpitaux, les voitures, les punaises, la nourriture épicée, l'alcool, les nouvelles technologies, qu'on la prenne en photo, le repassage, l'odeur du désinfectant, les mathématiques, les boîtes de nuit, la télé-réalité, la glace à la menthe, les gens impatients, les disputes.

Pseudo/Prénom captain. cépoil pour les intimes, cécile pour les non-intimes (respectez-moi) Âge vingt-et-un :please:. Pays france, irlande bientôt. Connexion 7/7j. Où as-tu connu le forum? c'était il y a si longtemps (askip c moi qui l'ai fabriqué :sisi:). Personnage inventé, recyclé,
aimez Maisy comme je l'aime. Dernière bafouille je veux des liens  :ophie: (et pardonnez ma faiblesse).


m/ lonely hearts club


Jace
feat. luke mitchell

Nom au choix. Prénom(s) j'utiliserais Jace pour le scénario, mais au choix. Âge trente-deux ans. Naissance au choix, il est à Wellington depuis au moins 2 ans mais pas né ici. Nationalité au choix.Origines au choix. Statut civil célibataire, il a vécu une rupture douloureuse il y a un an, dont il a encore du mal à se remettre. Orientation sexuelle hétérosexuel. Occupation au choix, je le voyais bien barman ou garagiste, un truc dans le style. Argent pas grand chose, mais juste assez. Groupe carpe diem ou murphy's law, c'est selon. Caractère spontané, possessif, bagarreur, aventureux, généreux, créatif, authentique, honnête, patient, taquin, souriant...

❇️ ❇️ ❇️

Jace, il a grandit dans une petite ville de campagne, là où les regards sont lourds, les curiosités aiguisées. Ses parents divorcent quand il était gamin, lui et sa sœur de quatre ans sa cadette voguent d'une semaine à l'autre entre un père célibataire et une mère qui se remarie quelques années plus tard. Sa famille est bancale, mais heureuse malgré tout. Sa sœur tombe enceinte à vingt-et-un ans, le père fuit ses responsabilités, elle se retrouve les bras ballants et sous les projecteurs d'un voisinage qui épie et parle. Elle finira par ne plus supporter la pression et déménage à Wellington deux ans après. Jace la suit quelques temps ensuite. Il trouve un boulot et l'aide à s'occuper de sa fille (elle a sept ans aujourd'hui). Il rencontre une femme, ils tombent amoureux, une histoire un peu banale mais follement réelle. Ils se séparent un an plus tard, il l'aimait toujours. Il ne s'en remet jamais réellement. Ça fait presque un an aujourd'hui, et il est toujours amer. Depuis très jeune il dessine, il invente des histoires pour les enfants et les illustre, il n'a pas l'ambition d'en faire son métier, il ne se pense pas assez doué, c'est simplement un passe-temps, un moyen de faire plaisir à sa nièce et de calmer son esprits.

blinding lights right where your heart is

Maisy Hopkins
feat. jenna-louise coleman

healer ❇️ Ils se sont rencontrés aux abords de l'école primaire, il y a quelques semaines, lorsqu'il ondulait sur le trottoir en attendant sa nièce. Maisy, elle ne l'avait jamais vu avant. Ni jamais entendu son nom. Alors elle a refusé qu'il emmène la petite, failli appelé les flics, jusqu'à ce que sa mère confirme son identité. Jace, il ne l'a pas mal pris, ça l'a même fait sourire. Il s'est dit qu'elle était marrante, avec sa robe à fleur et son air faussement sévère. Puis il est revenu, une fois, deux fois, ils ont plaisanté un peu, sont retournés à leurs vies respectives. Jace, c'est pas le gars idéal. Il a les mains calleuse, la barbe mal rasée et porte de vieilles chemises à carreaux. Maisy, elle s'obstine à fabuler sur ces hommes aux costumes impeccables et aux chaussures qui brillent, ceux qui ne sont pas faits pour elle, des visages croisés au coin des rues pour lesquels elle tombe si vite, trop vite. Mais elle n'ouvre jamais son coeur, finalement, car elle a trop peur des blessures, terrifiée à l'idée de ne pas être en sécurité. Jace, il s'est enfermé dans les cicatrices d'une rupture douloureuse, s'est accommodé au chagrin d'amour éternel. Ce n'est pas qu'il ne croit pas en l'amour, il est simplement persuadé que ça n'est pas pour lui. Il a cette gêne dans le coeur, de n'avoir jamais su réellement tourner la page. Elle essaiera de l'aider à retrouver espoir. Peut-être même à reconquérir cette femme qu'il a tant aimé. Qu'il aime peut-être toujours. Pourtant, ils vont tomber amoureux. Doucement, en silence, au gré des rencontres fortuites et des promenades improvisées, des conseils et des histoires. Elle l'aidera à pardonner, il lui apprendra à faire confiance.




CE QU'IL FAUT SAVOIR (c'est pas grand chose, promis).

le personnage

L'avatar est négociable, j'aime beaucoup Luke avec Jenna, mais je suis ouverte à d'autres propositions, tant qu'il n'a pas ce physique parfait style poupée :nyah: Le pseudo est au choix, j'ai mis Jace parce que c'est joli et que X c'est pas beau dans une rédaction, mais c'est libre. Les points notés pour l'histoire sont là pour apporter de la cohérence au lien, mais seuls l'histoire avec sa sœur, et la rupture récente sont absolument obligatoires, le reste est libre, je le voyais juste venir de la campagne pour sûr :wiwi:. Approprie-toi le monsieur I love you

le lien

Je pense qu'il est assez clair dans la description, mais au cas où, je tiens à préciser que c'est quelque chose qui se construira au fil des rps.
Maisy croit en l'amour, elle ne le verra pas comme un potentiel petit-ami parce qu'il n'a pas cet aspect "gosse de riche" qui fait battre son coeur. Elle lui proposera de l'aider à reconquérir son ex, mais ils tomberont amoureux, sans réellement s'en rendre compte d'abord :bril:Bref, ça va être tout mignon I love you


la présence

Je ne suis vraiment pas trop exigeante là-dessus, je voudrais juste que tu intègre Jace au reste du petit peuple de tgp comme il se doit, ça sera chose facile si tu y mets un peu du tien :wiwi: Pour le rp, j'écris assez peu, en soit, 350 à 500 mots, même s'il m'arrive de m'emporter, peu importe la longueur à vrai dire, du moment que les réponses sont régulières (une fois toutes les deux semaines c'est très bien :owh:) BREF, prenez Jace, et on s'aimera d'un amour tout doux sous les étoiles :iloveu:

http://www.thegreatperhaps.org/t4805-the-most-valuable-antiques-are-dear-old-friends-blaiz
http://www.thegreatperhaps.org/t4716-hear-your-heart-jace
http://www.thegreatperhaps.org/t3828-maisy-ooo-1-2-3-4-fire-s-in-your-eyes
http://www.thegreatperhaps.org/t4037-i-just-wanna-be-part-of-your-symphony-x-maisy
http://www.thegreatperhaps.org/t3909-all-dressed-in-love-hopkins
http://www.thegreatperhaps.org/t1284-june-beating-heart

jenna-louise coleman, ©️mine
https://i.imgur.com/jKHT9HW.png

JAIMEEJACE (2) ☆ BLAIZ

https://i.imgur.com/wdipjc2.png
but I knew even then, in a crowd of thousands I’ll find you again  ̖́-



does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
luke le swag
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Lucky Luke
» Luke Evans - Mari, époux
» Le sabre de Luke Skywalker adjugé 200.000 dollars
» Parait que si on deviens tous des pingouins, on formera un troupeau de pingouins! #Luke B. Branner#
» Flipper le dauphin (1966-1970)

Sauter vers: