AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

luke le swag

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Mer 2 Mar - 23:34


propriétaire du bar karaoké
frère plus jeune
tonton gâteau
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:11


Luke Davis
feat. chris hemsworth

Nom davis. Prénom(s) luke. Âge trente-six ans. Naissance huit mai, à Wellington. Nationalité néo-zélandais. Origines son père est australien, sa mère néo-zélandaise. Statut civil célibataire, déçu et blessé à trois reprises. Orientation sexuelle hétérosexuel. Occupation il est le grand gamin qui sert les clients au k-zone, le bar karaoké, et en est accessoirement le propriétaire. Argent ni plus ni moins, certains mois sont difficiles, d'autres pas.

Caractère souriant - positif - immature - blagueur - cool - impliqué - borné - spontané - irréfléchi - loyal - généreux - léger - drôle - relativiste - optimiste - protecteur - désorganisé - gourmand - énergique - actif - enthousiaste

en vrac; il a un chien, un golden retriever du nom de Thor / il a plusieurs tatouages sur les bras / il court tous les matins, pratique la boxe et fréquente régulièrement la salle de sport / c'est un lève-tôt, s'il reste au lit après sept heures du matin, c'est que quelque chose ne va pas / il n'a aucun sens de la mode / il n'a aucun talent artistique / il a un diplôme en commerce / il adore les enfants / il boit peu, il préfère servir les clients plutôt que de consommer / il n'a jamais touché à une cigarette / il adore cuisiner

( BROTHER ) Il a mal, Luke. Il ne le montre pas, parce que c'est son rôle, de faire bonne figure. Mais il se fatigue des abandons, et il souffre des disparitions. Il pardonne sans cesse, il relève le menton. Sam est mort. Son petit frère ne rira plus jamais entre les néons du bar. Et avec lui il a emporté quelque chose, un morceau de cœur, un éclat d'esprit. Alors depuis, Luke se sent un peu moins entier, un peu plus vide. Et il sourit pour éviter le chagrin, le déni est plus facile que l'acceptation. Il se perd dans les préoccupations, il fait attention aux autres. Sa mère, son père, Norah, Cate et les enfants. Et lui, il se dit que ça ira. Qu'on s'habitue à tout. Même aux plus grandes douleurs. ( WOMEN ) Les rires éclatent encore entre les murs. Elles étaient belles, avec leurs regards brillants et leurs gestes enthousiastes. Ses trois assassins. Teresa est partie la première. Ils n'étaient que des enfants, dix-huit ans à peine et déjà le cœur un peu amoché. Mais il a pardonné. Parce que ça n'était pas sa faute. Et quand Ashley est apparut, drôle et rayonnante, il s'est dit peut-être, que c'était réel. Mais les passions se sont éteintes lorsqu'elle lui a préféré le monde. Elle s'est envolée sans un mot, vers des paysages inconnus. Il voudrait oublier, Luke. Mais elle a égratigné un peu plus le cœur entre ses côtes. Les cheveux roux d'Addison ont bercé des milliers d'années. Elle était là, toujours là, sur les bancs de l'université et au comptoir de son bar. Il aurait dû comprendre plus tôt. Peut-être que ça aurait été différent. Peut-être que, s'il avait accepté les sentiments avant, elle aurait compris. Et elle serait toujours là, au lieu d'être ailleurs. Aujourd'hui, il souffle en serrant les mâchoires. C'est trop récent, trop amer, trop douloureux, c'est trop. L'amour, il s'en moque en grognant son amertume. Personne n'est dupe, sans doute. Mais Luke, il en a finit avec les relations. ( WELLINGTON ) Il a laissé ses empreintes sur les trottoirs de la ville. Il n'y a pas d'ailleurs. Il garde tout entre les bâtiments dont il connaît les contours par cœur. Il est un enfant de Wellington, retenu par les souvenirs qui s'infiltrent dans les moindres fissures. Il y a tout ici – sa famille, ses amis, son passé et son cœur. Il n'a pas l'ambition des voyageurs, ne rêve pas des paysages étrangers. Ici, c'est chez lui. Il a caché des éclats de son âme dans les défauts des pierres. S'il partait, il trahirait toutes les promesses. Et il n'a jamais eu l'intention de prendre la fuite. ( DREAMS ) On se rappelle encore de la chute. Les genoux sur la terre humide, le silence de la foule abattue. Le ballon ovale qui s'échappe d'entre ses mains. Luke balaie les regrets du revers de la main – car il n'y en a pas. On lui a prétendu une carrière brillante, il était si doué. Agile et brillant, on reposait sur ses épaules les rêves qui n'étaient pas les siens. La blessure n'avait rien de tragique, il n'avait pas l'ambition de marquer son nom dans les esprits. Il a abandonné le rugby non sans un regret léger. Aujourd'hui, on peut voir son visage sur les photographies exposées à l'université. Des traits parmi tant d'autres ; on n'y prête jamais trop attention. Ça n'est pas grave. Ses envies étaient ailleurs, il les trouve chaque jour dans les poussières de son bar. C'est ça, qu'il voulait.




does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:12

f/ hold back the river


Cate Davis
feat. rachel mcadams

Nom elle a pris le nom davis à son mariage, son nom de jeune fille est libre. Prénom(s) cate (négociable). Âge trente-deux ans. Naissance au choix. Nationalité au choix. Origines au choix. Statut civil veuve, mère de deux petits garçons. Orientation sexuelle hétérosexuelle. Occupation au choix, je l'imagine bien infirmière. Argent elle a beaucoup de mal à joindre les deux bouts toute seule. Groupe au choix. Caractère douce, drôle, généreuse, souriante, désintéressée, forte, calme, réfléchie, brillante, maternelle, anxieuse...

❇️ ❇️ ❇️

- ses parents ont divorcé lorsqu'elle était encore enfant, elle a été élevée par son père et n'a jamais revu sa mère.
- elle a rencontré Sam Davis à l'université, il a dû longtemps insister avant qu'elle accepte de sortir avec lui, il n'était pas du tout son genre d'homme.
- ils sont tombés amoureux, lui d'abord, elle ensuite (le reste de leur histoire est totalement libre, j'imaginais une relation on/off, des mois ensemble, d'autres séparés, jusqu'à ce qu'ils trouvent leur équilibre, un peu après avoir obtenu leur diplôme)
- son père est décédé d'une maladie lorsqu'elle était encore étudiante, elle l'a très mal géré, mais a réussi à faire son deuil grâce à Sam
- les Davis sont très rapidement devenus sa famille de substitution, ils l'ont toujours considérée comme faisant partie de la famille, même lorsqu'elle et Sam se séparaient, elle était toujours la bienvenue à la maison Davis (ce qui a débouché sur des situations parfois cocasses)
- ils se sont mariés il y a six ans, elle avait vingt-six ans, Sam en avait vingt-sept, c'était un mariage magnifique, en petit comité (seulement des amis proches et la famille Davis, Nora était demoiselle d'honneur, le père des Davis a marché avec Cate jusqu'à l'autel, beaucoup d'émotions ce jour-là)
- elle est tombée enceinte de leur premier enfant un an après, ils ont eu deux fils, l'un de cinq ans, l'autre a aujourd'hui deux ans.
- Sam est décédé il y a un an à peine, dans l'incendie d'une maison (il était pompier), ce jour-là il a sauvé une adolescente, et en a payé de sa vie.
- depuis, Cate se sent terriblement seule, elle n'arrive pas à faire son deuil, tient le coup seulement pour ses deux fils, elle a l'impression de n'avoir plus aucune légitimité dans la famille Davis, et s'en éloigne malgré elle.

cause all of the stars are fading away
try not to worry, you'll see them someday

Luke Davis
feat. chris hemsworth

brother-in-law ❇️ Luke a toujours adoré Cate. Elle était drôle, forte, elle n'hésitait pas à remettre Sam à sa place, et ça a toujours fait rire Luke. Il n'avait jamais vu son frère aussi amoureux et heureux. Alors lorsqu'ils se séparaient, Luke faisait tout pour arranger les choses. Quitte à ce que Sam lui reproche de trop s'immiscer dans sa vie personnelle. Il n'imaginait pas son frère sans Cate. Et puis ils se sont mariés, et ont eu deux enfants. Et Luke les a toujours regardé avec admiration. Il a pleuré à chacun de ces événements. Il est le tonton gâteau qu'on imagine, celui qui cède aux caprices et suit dans les bêtises. Mais depuis la mort de Sam, il est encore plus. Il se sent responsable de ses enfants, de Cate. Ils ne partagent pas le même sang, mais il l'a toujours considérée comme sa sœur. Alors il endosse le rôle d'oncle avec d'autant plus de passion. Il joue au rugby et offre des glaces, aide aux devoirs et improvise des soirées pyjamas pour soulager Cate lorsqu'elle travaille tard. Elle, elle s'en éloigne, parce qu'elle ne veut pas être un poids, elle ne veut pas lui voler son temps. Elle se sent seule, parce que sans Sam, elle est perdue.


Nora Davis
feat. margot robbie

sister-in-law ❇️ Nora est la sœur que Cate n'a jamais eu. Et l'inverse est tout aussi vrai. Elles ont toujours agi comme telles, Nora a presque grandi avec Cate à proximité. Elle avait treize ans lorsque Sam a commencé à fréquenter Cate, et elle l'a toujours admirée. Ensemble elles rétablissaient l'équilibre fille/garçon chez les Davis, Cate était toujours prête à laisser Sam dans le salon si elle savait que Nora avait besoin de discuter. (le lien pourra être plus détaillé avec le/la joueur/euse directement I love you)


Thom Goldstein
feat. jake gyllenhaal

love interest ❇️


Novah Souben
feat. blanca suarez

close friend ❇️ ça a toujours été toi et moi à l'infini, si tu tombes je tombe, on se relève. la première fois, on était en couche-culotte. croix de bois croix de fer. les meilleures amies du monde à la maternelle. et puis on s'est éloignées. mais quand tu as épousé sam, vous vous êtes installés dans la maison voisine de la mienne. c'était le retour des deux blondes. depuis c'est comme avant. j'ai été là à la naissance de tes fils, au moment de la mort de sam, tu pleurais sur mon épaule. tu étais là à la naissance de ma fille. et tu es là depuis que noah m'a dit qu'il voulait divorcer. on est là, et puis c'est tout.




does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:12

bonjour bonjour

😄  😄

J'vais rentrer direct dans le vif du sujet, parce que bon, c'est sûrement ce que tu viens chercher en lisant ça :nyah:

L'AVATAR. est au choix, même si j'avoue que Rachel est parfaite dans le rôle, et que voilà et voilà + le duo Rachel/Jake :gasp: Mais j'reste ouverte aux propositions, évidemment, l'avatar n'est qu'un détail! (j'imaginais bien aussi Gugu Mbatha-Raw la magnifique ou Johanna Braddy la choupi dans le rôle I love you mais je suis ouverte aux propositions :sisi:)

LE PERSONNAGE. tout est assez négociable, même si les grandes lignes de l'histoire doivent être respectées. L'âge peut être modifié légèrement, mais elle doit avoir plus de trente ans et moins de trente-cinq :wiwi: Sinon, on peut toujours discuter de tout le reste, j'suis pas un tyran, promis :creepy:

LES LIENS. je précise que le lien avec Luke n'est pas un lien amoureux, et ne le deviendra pas, il n'y a aucun ambiguïté entre eux, ils s'aiment comme des frères et sœurs :bril: Les quatre liens pourront être discutés avec moi-même, et les joueuses de Nora et Novah, histoire d'étoffer un peu tout ça :owh: Je joue aussi Thom, pour info :nyah:

LA PRÉSENCE. je ne suis vraaaaiment pas chiante sur ce point-là, étant moi-même du genre très irrégulière dans mon activité rp, alors du moment que tu t'investis dans le personnage, va gratter des liens ailleurs, poste un rp toutes les deux semaines, ça me va parfaitement :owh:



does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:13

f/ flashlight


Nora Davis
feat. margot robbie

Nom davis. Prénom(s) Nora (pour le scénario). Âge vingt-huit ans. Naissance à wellington. Nationalité néo-zélandaise. Origines père australien, mère néo-zélandaise. Statut civil au choix. Orientation sexuelle au choix. Occupation au choix. Argent au choix, plutôt dans la moyenne voire un peu moins. Groupe carpe diem. Caractère féminine, coquette, drôle, sûre d'elle, passionnée, intrépide, sociable, casse-cou, sarcastique, engagée, franche, entière, juste, fonceuse, authentique, souriante, généreuse, aventureuse, sportive, vivante...

❇️ ❇️ ❇️

- les parents Davis sont toujours ensemble après quarante ans de relation
- ils ont eu trois enfants: Luke, l'aîné, Sam, puis Nora, tous nés à Wellington.
- la mère, d'origine néo-zélandaise était institutrice, le père agent de police, australien d'origine.
- ils sont une famille très soudée, avec des disputes parfois violentes, comme dans toutes les familles, mais les conflits ne durent jamais.
- ils savent qu'ils peuvent compter les uns sur les autres, peu importe ce qu'il arrive.
- Nora, c'est le petit bébé des Davis, la petite dernière, l'unique fille, elle a toujours été choyée par ses parents et par ses grands frères, qui n'hésitaient jamais à prendre sa défense, quoi qu'il se passe.
- vivre avec eux lui a appris à s'affirmer, à ne pas avoir peur de montrer ce qu'elle vaut. Féminine et coquette, elle adore le rugby, le bricolage, tout ce qu'elle faisait avec ses frères lorsqu'elle était plus jeune. Et puis elle, elle leur a appris le féminisme, la douceur, toujours ravie de les conseiller sur les filles et les vêtements. Elle est aussi toujours la première à remettre Luke à sa place lorsqu'il le faut.
- il y a presque un an maintenant, Sam est décédé dans un incendie (il était pompier), laissant derrière lui femme et enfant.
- ça a été terrible pour tout le monde, Nora a été brisée, totalement, mais a toujours pris sur elle, et a mis de côté son chagrin pour aider ses parents et Luke à aller mieux.
- elle n'a encore jamais parlé de sa peine, de ce qu'elle ressent, elle évite le sujet, parce que c'est bien trop douloureux.

when the night winds are driving on, be the one to light the way

Luke Davis
feat. chris hemsworth

brother ❇️ Luke a toujours choyé Nora. Elle était cette petite chose fragile et drôle qu'il prenait délicatement dans ses bras d'enfant, qu'il berçait lorsqu'elle n'arrivait pas à dormir. Elle faisait ressortir toute la douceur dont il n'avait pas conscience, juste de ses grands yeux bleus et de sa vivacité incroyable. Elle était venue briser l'équilibre entre deux garçons, imposant les plis de ses robes dans leurs jeux brutaux. Elle était l'excuse de Luke pour agir comme un adolescent, lorsqu'on attendait de lui qu'il soit un adulte. Ils ont toujours eu cette relation particulière, les deux électrons libres qui faisaient des étincelles ensemble. Sam était l'entre-deux, apaisé par un mariage heureux, coincé entre ces deux grands enfants qui ne cessaient jamais de rire. Ils étaient un trio parfait, dont l'équilibre en faisait jalouser plus d'un. Mais Sam est mort. Son décès aurait pu souffler leur stabilité, le trio est devenu un duo, et on s'attendait à ce que tout s'écroule. Mais ça n'est jamais arrivé. Depuis, Luke se sent d'autant plus responsable de Nora. Leur relation n'a pas changée, en apparence. Ils sont toujours les deux grands enfants qui provoquent les soupirs lorsqu'ils font la course jusqu'à la porte d'entrée et se battent pour des jeux de cartes. Mais Luke, il fait plus attention. Il observe en silence comme Sam le faisait. Il a peur de ne pas voir ce que Sam voyait, parce qu'il n'a toujours vu en Nora que cette joie infinie et cet enthousiasme sans limites. Et pour l'instant, il ne voit pas l'ombre dans son regard qui pétille.


Grace Meyer
feat. alice isaaz

niece ❇️ Nora n'a jamais su pourquoi Amy était partie, ni pourquoi Luke a perdu le sourire pendant des mois. Elle était enceinte, mais Luke ne l'a jamais dit à personne. Nora avait sept ans, à l'époque. Tout ça n'est plus qu'un souvenir flou dans sa mémoire d'enfance. Mais Grace est là. L'enfant de Luke, dix-neuf ans ont passé, et elle a finalement retrouvé son père. Nora ne le sait pas encore, mais lorsqu'elle l'apprendra, elle prendra son rôle de tante très à coeur. Si Luke n'aura aucune idée de comment être père, Nora n'aura aucune difficulté à prendre Grace sous son aile. Parce qu'elle est comme ça, elles partagent le même sang, et il n'en faut pas plus à Nora.


Cate Davis
feat. rachel mcadams (scénario)

sister-in-law ❇️ (lire le scénario) uc.




does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:13

- I bet my life on you


Luke Davis
feat. chris hemsworth

Nom davis. Prénom(s) luke. Âge trente-six ans. Naissance huit mai, à Wellington. Nationalité néo-zélandais. Origines son père est australien, sa mère néo-zélandaise. Statut civil célibataire, déçu et blessé à trois reprises. Orientation sexuelle hétérosexuel. Occupation il est le grand gamin qui sert les clients au k-zone, le bar karaoké, et en est accessoirement le propriétaire. Argent ni plus ni moins, certains mois sont difficiles, d'autres pas. Groupe positive minds. The Fortune Teller yolol.

❇️ ❇️ ❇️

souriant - positif - immature - blagueur - cool - impliqué - borné -spontané - irréfléchi - loyal - généreux - léger - drôle - relativiste - optimiste -
protecteur - désorganisé - gourmand - énergique - actif - enthousiaste

everybody needs someone beside them
shining like a lighthouse from the sea

( BROTHER ) Il a mal, Luke. Il ne le montre pas, parce que c'est son rôle, de faire bonne figure. Mais il se fatigue des abandons, et il souffre des disparitions. Il pardonne sans cesse, il relève le menton. Sam est mort. Son petit frère ne rira plus jamais entre les néons du bar. Et avec lui il a emporté quelque chose, un morceau de cœur, un éclat d'esprit. Alors depuis, Luke se sent un peu moins entier, un peu plus vide. Et il sourit pour éviter le chagrin, le déni est plus facile que l'acceptation. Il se perd dans les préoccupations, il fait attention aux autres. Sa mère, son père, Norah, Cate et les enfants. Et lui, il se dit que ça ira. Qu'on s'habitue à tout. Même aux plus grandes douleurs. ( WOMEN ) Les rires éclatent encore entre les murs. Elles étaient belles, avec leurs regards brillants et leurs gestes enthousiastes. Ses trois assassins. Teresa est partie la première. Ils n'étaient que des enfants, dix-huit ans à peine et déjà le cœur un peu amoché. Mais il a pardonné. Parce que ça n'était pas sa faute. Et quand Ashley est apparut, drôle et rayonnante, il s'est dit peut-être, que c'était réel. Mais les passions se sont éteintes lorsqu'elle lui a préféré le monde. Elle s'est envolée sans un mot, vers des paysages inconnus. Il voudrait oublier, Luke. Mais elle a égratigné un peu plus le cœur entre ses côtes. Les cheveux roux d'Addison ont bercé des milliers d'années. Elle était là, toujours là, sur les bancs de l'université et au comptoir de son bar. Il aurait dû comprendre plus tôt. Peut-être que ça aurait été différent. Peut-être que, s'il avait accepté les sentiments avant, elle aurait compris. Et elle serait toujours là, au lieu d'être ailleurs. Aujourd'hui, il souffle en serrant les mâchoires. C'est trop récent, trop amer, trop douloureux, c'est trop. L'amour, il s'en moque en grognant son amertume. Personne n'est dupe, sans doute. Mais Luke, il en a finit avec les relations. ( WELLINGTON ) Il a laissé ses empreintes sur les trottoirs de la ville. Il n'y a pas d'ailleurs. Il garde tout entre les bâtiments dont il connaît les contours par cœur. Il est un enfant de Wellington, retenu par les souvenirs qui s'infiltrent dans les moindres fissures. Il y a tout ici – sa famille, ses amis, son passé et son cœur. Il n'a pas l'ambition des voyageurs, ne rêve pas des paysages étrangers. Ici, c'est chez lui. Il a caché des éclats de son âme dans les défauts des pierres. S'il partait, il trahirait toutes les promesses. Et il n'a jamais eu l'intention de prendre la fuite. ( DREAMS ) On se rappelle encore de la chute. Les genoux sur la terre humide, le silence de la foule abattue. Le ballon ovale qui s'échappe d'entre ses mains. Luke balaie les regrets du revers de la main – car il n'y en a pas. On lui a prétendu une carrière brillante, il était si doué. Agile et brillant, on reposait sur ses épaules les rêves qui n'étaient pas les siens. La blessure n'avait rien de tragique, il n'avait pas l'ambition de marquer son nom dans les esprits. Il a abandonné le rugby non sans un regret léger. Aujourd'hui, on peut voir son visage sur les photographies exposées à l'université. Des traits parmi tant d'autres ; on n'y prête jamais trop attention. Ça n'est pas grave. Ses envies étaient ailleurs, il les trouve chaque jour dans les poussières de son bar. C'est ça, qu'il voulait.

en vrac; il a un chien, un golden retriever du nom de Thor / il a plusieurs tatouages sur les bras / il court tous les matins, pratique la boxe et fréquente régulièrement la salle de sport / c'est un lève-tôt, s'il reste au lit après sept heures du matin, c'est que quelque chose ne va pas / il n'a aucun sens de la mode / il n'a aucun talent artistique / il a un diplôme en commerce / il adore les enfants / il boit peu, il préfère servir les clients plutôt que de consommer / il n'a jamais touché à une cigarette / il adore cuisiner

Pseudo/Prénom captain. (du swag), communément appelée cécile/cépoil/césourcils Âge vingt-et-un :cece:. Pays france, en ce moment irlande I love you Connexion all day, all night. Où as-tu connu le forum? je crois que je qui l'ai créé mais à vérifier.Personnage inventé. Dernière bafouille #yolol.



does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:14


and I'm trying not to face what I've done

uc
(2016 - Sam) C'était l'agonie pure. Le coeur qui explose, les genoux qui faiblissent. Il est mort. Il n'y avait rien d'autre. Le vide. Sam n'était plus. Il avait joué les héros - il jouait toujours les héros. Il avait péri dans les flammes. On ne s'y était jamais préparé. Luke serra les poings, enfonçant ses ongles dans ses paumes. Son petit frère est mort. Son regard se perdait entre les grains de poussière. Ils n'avaient rien pu faire. Il ne pourrait jamais rien y faire. La silhouette de Norah se découpait sous les néons. Elle palissait. Elle soutenait la mère, dont les sanglots faisaient trembler le corps entier. Cate serrait les enfants entre ses bras fins. Ils avaient perdu un fils, un frère, un père, un époux. Ils avaient tout perdu. Et la douleur les engloutissait, lentement, violemment. Sam ne reviendrait jamais.




does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:16




does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:17


Teresa Shaw
feat. zoe saldana

Nom Shaw, pour le scénario, à accorder avec celui de Amalia. Prénom(s) Teresa. Âge trente-six ans. Naissance au choix, en Angleterre. Nationalité anglaise. Origines au choix. Statut civil célibataire. Orientation sexuelle hétérosexuelle. Occupation un petit boulot du style serveuse ou réceptionniste. Argent assez peu, mais elle se débrouille pas trop mal. Groupe control freaks. Caractère indépendante, nerveuse, bornée, sarcastique, maternelle, souriante, amicale, bienveillante, possessive, têtue, énergique, réservée...

❇️ ❇️ ❇️

- elle est née en Angleterre, le contexte familial est au choix (frères, sœurs, etc), mais elle a grandit avec ses deux parents.
- le métier de son père (ou sa mère) implique des déménagements fréquents, d'abord dans le pays puis ailleurs dans le monde.
- elle déménage à Wellington lorsqu'elle avait seize ans, les Shaw emménagent dans la maison voisine des Davis.
- Luke et Teresa se rencontrent par le biais de leurs parents, ils vont au lycée ensemble, ils sympathisent immédiatement.
- ils sortent ensemble quelques mois pendant leur dernière année de lycée.
- Teresa tombe enceinte juste avant les vacances scolaires, elle le cache à Luke.
- sa grossesse coïncide avec la mutation de son père (ou sa mère) en Australie, elle savait depuis un moment qu'ils partiraient, elle n'osait pas le dire à Luke (il l'a appris par ses parents quelques semaines avant le départ), elle a postulé dans des universités australiennes.
- les Shaw s'envolent pour l'Australie (ville au choix), les adieux sont déchirants, ils ne se revoient jamais.
- elle garde l'enfant, l'élève avec l'aide de sa famille.
- elle décide finalement d'abandonner ses études pour s'occuper de sa fille, elle trouve des petits boulots qui lui permettent de payer le loyer d'un appartement, etc.
- il y a un ou deux ans, Amalia a commencé à se poser des questions sur son père, à en poser à sa mère. Teresa lui a seulement dit qu'il était un ami d'enfance, qu'il habitait en Nouvelle-Zélande, et c'est tout.
- de là, Amy a commencé à vouloir en savoir plus, toujours plus, elle a finalement décidé, il y a quelques mois, de partir pour Wellington. Sa mère a tenté de la dissuader, a cherché des excuses pour qu'elle n'y aille pas (lui dire qu'elle n'était pas certaine qu'il habite toujours là, etc)
- Teresa lui a finalement menti, et lui a dit que Luke voulait qu'elle avorte, et qu'il l'a quittée lorsqu'elle lui a annoncé sa grossesse.
- Amy veut régler ses comptes, alors elle s'est envolée pour Wellington, avec sa mère, qui redoute la confrontation et qu'Amy apprenne la vérité.
- le reste est au choix.

it's been written in the scars

Luke Davis
feat. chris hemsworth

ex, père de sa fille ❇️ Elle est partie, Teresa. Elle n'a offert qu'un dernier baiser et un sourire faible. Luke était dévasté. Parce qu'il était amoureux, pour la première fois. Mais il comprenait, il a toujours compris. Il savait, lorsqu'elle a emménagé dans la maison voisine, qu'ils se sont serrés la main pour la première fois, qu'elle partirait un jour. Dans une autre ville, dans un autre monde. C'était comme ça. Mais c'était douloureux. Et elle est partie avec son enfant, silencieuse et apeurée. Il n'avait pas l'étoffe d'un père. Il riait des plaisanteries les plus simples et s'affirmait dans des attitudes immatures. Alors elle n'a rien dit. Amalia était un secret, son secret. Elle l'a sentie grandir en elle, s'est émerveillée de ses premiers mots, de ses premiers pas. Et Luke n'a jamais su. Elle était spéciale, Teresa. Elle le calmait de ses regards, apaisait ses tourments de ses sourires. Elle lui a brisé le cœur avec une tendresse infinie. Il a pardonné avec le temps. Ça n'était pas sa faute. Et puis elle est revenue. Un fantôme terrifiant. Parce qu'elle n'est pas venue seule. Elle est ici avec la colère d'une enfant à qui on a menti. Elle regrette ses mensonges, Teresa, mais sa fierté refuse de l'avouer. Alors elle attend, terrorisée, que la vérité éclate. Que Luke découvre sa terrible trahison. Et qu'Amy comprenne que l'imposture n'est jamais venue du père.


Amalia Shaw
feat. amandla stenberg (scénario)

fille ❇️ Teresa, elle donnerait sa vie pour son enfant. Celle qu'elle a protégé de tout depuis toujours. Qu'elle aime plus que n'importe quoi dans ce monde. Il n'y a jamais eu autre chose qu'elles deux. Elles sont une équipe, une famille, elles ont tout vaincu par la seule force de leur amour l'une pour l'autre. Leur confiance est aveugle et inestimable. Leurs liens semblent indestructibles, forgés par les épreuves et les expériences. Pourtant, Teresa a menti. Et dans son mensonge elle a brisé un petit peu du coeur de son enfant. Parce qu'Amalia avait l'espoir secret d'un jour avoir un père. Mais elle n'a été qu'une erreur, pour lui. La colère grandit. Doucement elle envahit ses poumons et ses bronches, l'empêche de respirer petit à petit. Pas contre sa mère, pas encore. Mais contre ce père qu'elle ne connait pas, et dont le portrait assassine les maigres rêves qu'elle a pu avoir. Et un jour, elle apprendra la vérité. Son monde s'écroulera. Sa mère a menti. Elle ne comprendra sûrement pas. Elle ne le pardonnera peut-être jamais. Et Teresa tente d'étouffer ses peurs, dans l'espoir de ne pas avoir à faire face à ses torts.




does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 144
nickname : captain le swag
faceclaim : thor, par moi-même hihi
age : thirty-six
occupation : childish but proud owner of the karaoke bar
private : love refugee, heart fugitive
Bad Karma

-
Disponibilité rp : on/off
Répertoire :


Lun 4 Déc - 19:17


BONJOUR PETIT KIWI :ayaa:

J'suis là pour poser mes petites exigeances, mais prends pas peur, il y en a peu, promis :sisi:

l'avatar, le pseudo, etc

Il est négociable, cependant je tiens absolument à une célébrité typée, j'ai mis Zoe pour l'illustration (et parce que je l'aime et elle est parfaite pour Teresa) mais j'ai aussi pensé à Gugu Mbatha-Raw, Lupita Nyong'o, Tessa Thompson… Fais-moi rêver Le pseudo est totalement libre, à savoir que le nom doit absolument être accordé à celui d'Amalia (si elle débarque sur le forum avant Teresa), autrement c'est totalement au choix I love you

l'histoire

Les points notés dans le scénario sont plus qu'importants et très difficilement modifiables, cela dit on peut toujours s'arranger si tu as une idée que tu souhaiterais ajouter, je suis ouverte à la discussion, du moment que ça ne dénature pas le lien, évidemment :owh:

le lien et son évolution

Teresa et Luke ne se sont pas vus depuis dix-neuf ans. Il n'est pas en colère contre elle, car il sait qu'elle a dû suivre ses parents en Australie. Il ne se doute absolument pas qu'elle était enceinte et qu'il a eu une fille. Je ne sais pas encore s'il rencontrera Amalia avant de revoir Teresa, cela dépendra de qui arrivera en premier :yeah: Mais dans tous les cas ça promet du drama, il va beaucoup lui en vouloir de le lui avoir caché, et encore pluuuus quand il apprendra qu'elle a menti à Amalia sur lui :boude: La suite viendra toute seule, je pense, je n'impose rien, c'est toujours mieux de construire à deux (ou trois) I love you

le mot de la fin

Please please please, prends ma jolie Teresa, amène un peu de drama dans la vie de Luke (non, en vrai il en a déjà plein ahaha), je te promets de prendre bien soin de toi I love you (et ma boîte mp est graaaaaande ouverte)

+ le scénario de Amalia se trouve juste ici :hrt2:



does she know that
we bleed the same?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
luke le swag
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lucky Luke
» Luke Evans - Mari, époux
» Le sabre de Luke Skywalker adjugé 200.000 dollars
» Parait que si on deviens tous des pingouins, on formera un troupeau de pingouins! #Luke B. Branner#
» Flipper le dauphin (1966-1970)

Sauter vers: